[OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par patrice-merignac le Mar 24 Mai - 9:05

j'ouvre le sujet

patrice-merignac

Messages : 179
Date d'inscription : 23/05/2011
Activité : chomeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par patrice-merignac le Mar 24 Mai - 10:11

revenir au principe initiaux de ce qu’était une banque au départ (dépôt d'argent et prêt a tout un chacun, vente de devise)

donc en premier je dirais interdiction de spéculer sur les matières premières et agricoles.

fin de la gestion sous forme d'opcvm (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières).

fin de la gestion pour compte propre de participation dans l’Économie.

et pour les assureurs idem ci dessus en sus de quoi il serait plus judicieux de moins merchandiser la chose et que le système d'assurance soit un système seulement sous forme de mutuelle.

patrice-merignac

Messages : 179
Date d'inscription : 23/05/2011
Activité : chomeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par shadok1 le Mar 24 Mai - 10:17

Pour comprendre ce qui se passe aujourd'hui , il faut analyser les fonctionnements et les liens entre le monde politique et le monde financier .

Un état dispose de pouvoirs régaliens qui sont au service de l'intérêt général .
Trésor (création monétaire)
Justice
armée
police .

On peut désormais rajouter également les services publics nécessaires à l'entretien des infrastructures dans cette liste : le nucléaire civil en fait par définition partie .

Les Etats occidentaux ont , sous l'influence de Banque fédérale américaine qui appartient à des actionnaires privés secrets !!! , cédé le pouvoir de création monétaire aux banques privées . En France , cette cession a eu lieu en 1973 du fait de Giscard . De Gaulle s'y opposait avec raison .

C'est cette cession qui a créé le système démentiel actuel : dette des Etats et intérêts de la dette . Auparavant , il n'y avait ni dette , ni intérêts de cette dette puisque les Etats imprimaient la monnaie dont ils avaient besoin . Cela pouvait créer un peu d'inflation si ils en imprimaient trop , mais les dévaluations compétitives permettaient de relancer l'économie .
Cela permettait d'utiliser à la fois l'outil monétaire et les politiques de grands travaux pour relancer une économie .

En cédant ce pouvoir , le politique s'est privé de tous les moyens et de tous ses pouvoirs . Les banques décident à la place des politiques élus .
Les dettes n'arrêtent pas de grandir et les charges d'intérêts aussi .

C'est ce qui se passe en Grèce , en Espagne , en Irlande , au Portugal et bientôt en France .

De plus , fortes de ces pouvoirs insensés , les banques ont créé une gigantesque bulle monétaire qui par la spéculation financière et l'augmentation des prix des matières premières qu'elle entraine, provoque inexorablement un appauvrissement et détruit l'emploi .


En renflouant les banques , les Etats ont spolié les peuples . Car ils auraient pu annuler une bonne partie des créances que les banques détenaient sur l'état , ainsi que les intérêts à venir si ils les avaient nationalisées au lieu de les renflouer . L'état ne peut se devoir d'argent à lui même .

Le fonctionnement actuel de la zone euro est totalement incohérent puisque la BCE n'a aucun pouvoir .

Les Politiques ont cédé un pouvoir destiné à servir l'intérêt général à des intérêts privés : le résultat est là , totalement incohérent , pervers et destructeur .

Pour ceux que cette démonstration intéresse , j'ai tous les liens à leur disposition .








shadok1

Messages : 15
Date d'inscription : 24/05/2011
Activité : Travailleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par patrice-merignac le Mar 24 Mai - 11:05

je vais rajouter au sujet le fait que l'état doit absolument réguler les taux des prêts que font les banques que ce soit un prêt immobiliers, a la consommation ou revolving ou découvert car il n'est pas logique que l’État impose la rémunération de certain produits d’épargne mais n'impose pas celui de l'argent que vous prête les banques


une autre chose qui me revient à l'esprit celui que rien n'interdit l'union européenne celui de la rémunération des comptes courant.

faire aussi en sorte que placer son argent sur un produit d'épargne servant l'économie comme le livret A soit plus intéressant que placer son argent sur la dette étatique qui n'assure que des rentes, donc augmenter déjà sensiblement les plafonds de ces placements socialement responsable.

patrice-merignac

Messages : 179
Date d'inscription : 23/05/2011
Activité : chomeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par shadok1 le Mar 24 Mai - 14:15

L'état le fait déjà :
Il existe un taux maximum en France dit taux d'usure , qui est fixé tous les trimestres par la banque de France .
Il va de 5 % à 21 % selon les types de crédits
http://www.banque-france.fr/fr/statistiques/taux/usure.htm.

Ce qui est insensé c'est que cette notion de taux d'usure maximum , ne soit pas appliqué à des dettes d'état ou dettes souveraines . Le taux grec à deux est actuellement de 25% .
C'est une des nombreuses incohérences du fonctionnement actuel de la zone euro

shadok1

Messages : 15
Date d'inscription : 24/05/2011
Activité : Travailleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par patrice-merignac le Mar 24 Mai - 14:25

oui enfin un taux d'usure entre 5 et 21 % sachant que la BCE leur prete à 1.25 % c'est tout de meme large tres large alors que l'épargne sur un livret A est limiter a 2.25 % a qui profite la marge? les marges aux banques et banquiers pour en faire quoi spéculer comme il font a ce jour sur les matières premières ou agricole pour se renflouer sur le dos de chacun d'entre nous, il faut peut être savoir que les banques suite à la crise financière de 2007 hélas n'ont pas du tout purger leurs pertes de placement en actions et autres (et de plus elle sont astronomiques mais cela personne ne dit et comme elle ont rembourser l'état des prêts fait celui ci ne plus de droit de regard bien que même avant il ne l'a pas fait un tord bien voulu par nos banquiers qui ainsi dans la complète opacité ont éviter justement de voir leur rôle destructeur dans l'économie remis en cause )et que cela elle le cache fort bien dans leur bilan très facile a faire suivant les methodes comptable mais au fil du temps la seule chose qu'elle font c'est les absorber et c'est loin d'être fini encore au minimum une bonne dizaine d'année

patrice-merignac

Messages : 179
Date d'inscription : 23/05/2011
Activité : chomeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par shadok1 le Mar 24 Mai - 14:36

Les banques , françaises comme espagnoles , grecques ou portugaises sont dans un état épouvantable . Elles ont maquillé leurs comptes , à l'aide de soi disant produits d'assurance crédit , achetés des fortunes aux banquiers américains ..

Le nom de ces produits est CDS : Crédit Défault swap option .
Ces soi disant assurances ont permis aux banques européennes de ne pas passer les provisions pour dépréciations qu'elles auraient du passer .

En fait , c'est grâce à ces produits que les financiers américains dirigent les marchés de la zone euro .

Ils dégradent les notes financières par leurs agences de notation , les taux des pays s'envolent , le prix des CDS aussi , faisant ainsi rentrer beaucoup de liquidités et de bénéfices dans les poches des banquiers américains ,et les intérets de la dette deviennent insupportables . Donc derrière , la BCE et le FMI sortent un plan d'austérité pour sauver les banques .

Les députés français ont sorti un rapport là dessus en Décembre dernier (droite et gauche confonfues) .. Omerta totale dessus
Rapport 3034 de l'assemblée nationale : http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-enq/r3034.asp

Le plan de renflouement des banques françaises a été une arnaque totale .
Les banques détiennent sur fonds propres des obligations d'état français . Si au lieu de les renflouer par prêt , nous les avions nationalisées , les obligations en question auraient été purement et simplement annulées (l'état ne pouvant se devoir d'argent à lui même) et surtout la charge des intérêts à courir aussi . Le déficit français aurait sans doute été réduit d'un bon tiers .

Le même raisonnement s'applique bien évidemment à l'espagne , à la Grèce et au portugal

Pour ton information depuis la cession de la création monétaire aux banques privées , le montant des intérêts versés aux banques privées représente environ 2/3 du déficit français actuel soit 1100 Milliards d'euros.. (source Holbecq) .. Certains vont même jusqu'à dire que si cette cession n'avait pas eu lieu , il n'y aurait pas de déficit et que le budget de l'état français serait à l'équilibre ;


shadok1

Messages : 15
Date d'inscription : 24/05/2011
Activité : Travailleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par coalize le Jeu 26 Mai - 18:54

up!
avatar
coalize

Messages : 461
Date d'inscription : 22/05/2011
Age : 38
Localisation : 93
Activité : Ingénieur en mathématiques

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par shadok1 le Ven 27 Mai - 8:05

Redevenons cartésiens !!

Il est extraordinaire de penser que personne n'évoque le principal poste de dépenses des budgets nationaux : les intérêts de la dette !! comme si cette notion était totalement immuable et intouchable , alors que les 1340 Milliards d'euros payés à ce titre représentent 2/3 du déficit français
Maurice Allais ( prix Nobel d'économie) affirmait que la création monétaire doit relever de l'état et de l'état seul . Et ce raisonnement est d'autant plus juste aujourd'hui , ne serait ce qu'en utilisant les critères de notre chère BCE .
Aujourd'hui , la quantité de monnaie en circulation en France (M3) est de 1900 milliards environ . La BCE considère qu'une augmentation de 5% de cet agrégat n'est pas inflationniste . Si l'état récupérait son pouvoir régalien nous pourrions donc monétiser 100 milliards par an , sans inflation supplémentaire .
Si nous prenons l'hypothèse d'un budget primaire équilibré (recettes - dépenses hors charge d'intérêts) et d'un taux d'intérêt moyen sur les obligations d'état de 3% , en monétisant chaque année 100 Milliards d'euros , la première année 48 Milliards serviront au paiement des intérêts et 52 au remboursement du capital , le solde résiduel se verrait donc abaissé d'année en année , la charge des intérêts aussi .


A ce rythme nous rembourserions en 22 ans la totalité de la dette aux actuels détenteurs , sans en léser aucun ni sur le capital investi , ni sur les intérêts attendus chaque année .
Ce serait en tout cas beaucoup moins spoliateur que de céder l'or de nos banques centrales aux banquiers américains , comme vient d'en décider avant-hier le parlement européen .. Décision inique une fois de plus , contraire aux intérêts européens et déni total de démocratie

The European Gold Confiscation Scheme Unfolds: European Parliament Approves Use Of Gold As Collateral
http://www.zerohedge.com/article/european-gold-confiscation-sceme-unfolds-european-parliament-approves-use-gold-collateral

Descartes était français non ?

shadok1

Messages : 15
Date d'inscription : 24/05/2011
Activité : Travailleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par patrice-merignac le Ven 27 Mai - 8:22

je n'osais aborder la chose l'augmentation des masses monétaires en Europe suffisante et ceci largement pour créer de l'emploi redevenir prospère voila une des choses primordiales que l'on appelle richesse mal partagé plus partagé sans que aucuns politiciens n'en parlent quid des cachoterie et derrière qu'il existe des fatalités de pauvreté, de chômage de mal logement et qu'il sont impuissant et que aujourd'hui c'est la mondialisation de l'économie qui amène les problèmes a s'amplifier et qu'il faille reformer vers moins d'état dans beaucoup de domaine enfin disons dire plutôt tout merchandiser au système financier aux seuls acteurs économiques privés

un système qui est bien la base aujourd'hui de l'hyper capitalisme destructeur du si peu de social qui reste

patrice-merignac

Messages : 179
Date d'inscription : 23/05/2011
Activité : chomeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par shadok1 le Ven 27 Mai - 8:40

Et pour courronner le tout : ce matin , on apprend que les normes européennes régissant l'activité bancaire vont être assouplies , pour leur permettre de spéculer encore plus , de faire encore plus augmenter le prix des matières premières et augmenter l'inflation .

Ces normes sont dénommées les accords de Bale III .

Ensuite , ils nous demanderont à nouveau de sauver les banques .

Pour votre information , les Chinois font exactement l'inverse : ils augmentent les coefficents de réserve obligatoires des banques chinoises pour les empêcher de spéculer et réduire l'inflation .

Tout est fait pour faire perdurer un système abérant qui spolie les peuples aux profit exclusif des intérêts financiers .

Et dans le même temps , ils osent nous dire qu'ils vont essayer de limiter la spéculation financier et réguler le système , alors que leurs actes démontrent à l'évidence qu'ils font exactement l'inverse !!!!

shadok1

Messages : 15
Date d'inscription : 24/05/2011
Activité : Travailleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par shadok1 le Ven 27 Mai - 21:09

Un exemple récent , qui n'a pas le droit de rester inconnu de vous et qui est d'une clarté et d'une simplicité extraordinaire


Jusqu’en 1973, lorsque l’État avait besoin de trésorerie, il demandait à la Banque de France de le financer, de la même manière que procède toute entreprise ou ménage envers sa banque commerciale : en lui signant une « reconnaissance de dette ».

L’exception européenne C’est à Valéry Giscard d’Estaing, alors ministre des finances, que nous devons la loi du 3 janvier 1973 dont l’article 25 précisait "Le trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la Banque de France", interdisant donc le financement direct de l’État par la Banque de France. Cette loi a été confirmée par l’article 104 du Traité de Maastricht - devenu 123 du Traité de Lisbonne. Cette interdiction, n’est, dans aucune autre zone monétaire, gravée ainsi dans le marbre d’un Traité !

En clair la France (de même que les pays de la zone euro) est obligée d’emprunter sur les marchés financiers, en payant des intérêts, les besoins monétaires qu’elle ne peut couvrir par des recettes budgétaires. Pourtant, des pays tels les USA, la Grande Bretagne ou le Japon, n’hésitent pas à se servir de la possibilité de monétisation directe par leur Banque Centrale lorsque les besoins de leur économie le nécessitent. Chez nous, les banques peuvent emprunter à 1% à la BCE et prêter aux États à 3, 5 ou 7% et parfois plus.

L’augmentation annuelle de cette dette publique de 1980 à fin 2009 correspond, bon an mal an, aux intérêts de la dette, dans un effet boule de neige. En euros constants la dette est passée de 239 milliards d’euros (21% du PIB) fin 1979 à 1489 milliards d’euros (78% du PIB) fin 2009, soit une augmentation de 1250 milliards d’euros. Sur la même période, nous avons payé environ 1340 milliards d’euros d’intérêts aux différents prêteurs privés (banques et établissements de crédits, fonds de pension, assurances-vie…).

Mais direz vous, nous sommes bien obligés de payer des intérêts à nos prêteurs ! Oui, et justement puisque nous devons, dans le système actuel, emprunter chaque année sensiblement l’équivalent de ces intérêts qu’il faut payer, non seulement nous ne pourrons jamais rembourser, mais en plus la dette continuera à croitre alors que nous avons une obligation d’honnêteté envers les épargnants qui ont fait confiance à la signature de la France.

Pourtant, nous pourrions imposer à la Banque de France de monétiser chaque année une somme raisonnable pour alléger le poids de cette dette dont le paiement des intérêts pèse aujourd’hui sur les services publics essentiels de notre nation (éducation nationale, sécurité sociale, sécurité…) .

Ah, je vous entends « mais c’est la planche à billet, c’est l’inflation assurée… » Tout d’abord, il faut noter qu’aujourd’hui, ce sont les banques privées qui ont la responsabilité de la création de la monnaie et qui ont provoqué une immense inflation du prix des actifs pendant les années 2000, qui a mené à la pire crise économique depuis 80 ans. En effet, la masse monétaire a progressé de près de 10% par an dans la zone euro jusqu’à la crise.

Aujourd’hui, la quantité de monnaie en circulation en France est d’environ 1900 milliards d’euros (agrégat M3). La BCE considère qu’une augmentation annuelle de plus ou moins 5% n’est pas inflationniste. C’est donc une centaine de milliards de monnaie nouvelle qui peuvent être émis chaque année sans effet inflationniste.

Comment pourrons-nous rembourser ces épargnants qui détiennent cette « dette de la France » sans les léser, qu’ils soient français ou étranger, qu’ils aient placés leur épargne au sein de fonds de pensions ou d’obligations détenues par des assurances vies ?

Bien que la vente par les administrations publiques des actifs monétaires qu’elles détiennent permettrait instantanément la réduction de plus de 700 milliards d’euros de la dette, restons dans l’hypothèse d’une nécessité de remboursement de la dette brute "au sens de Maastricht" estimée au début de cette année 2011 à 1600 milliards d’euros.

En fait la solution est simple et ne nécessite que la volonté politique Prenons les hypothèses d’un budget global dont le solde primaire est équilibré (recettes – dépenses hors charges d’intérêts) et d’un taux d’intérêt moyen sur les obligations d’État de 3%.

Si nous décidions de monétiser chaque année 100 milliards d’euros, la première année, 48 milliards d’euros serviront au paiement des intérêts et il resterait 52 milliards en remboursement du capital de la dette. Le solde résiduel deviendrait donc 1548 milliards d’euros. L’année suivante, c’est 46 milliards d’euros d’intérêts, 54 milliards de remboursement du capital et une dette ramenée à 1494 milliards d’euros. Et ainsi de suite.

En 22 ans la dette serait totalement remboursée aux actuels détenteurs, sans en léser aucun ni sur le capital investi, ni sur les intérêts attendus chaque année. La dette et les intérêts payés pendant cette période de remboursement seront simplement transférés sous forme de nouvelles obligations à l’actif du bilan de la Banque de France. Il est à noter qu’il faudrait 39 ans avec une monétisation annuelle de 70 milliards d’euros.

D’ailleurs, Maurice Allais, notre seul prix Nobel d’économie affirmait que : « La création monétaire doit relever de l’État et de l’État seul. Toute création monétaire autre que la monnaie de base par la Banque centrale doit être rendue impossible, de manière que disparaissent les « faux droits » résultant actuellement de la création de monnaie bancaire ». Cette création monétaire, bien public, actuellement confiée à des banques privées auxquelles il est pourtant difficile de faire confiance doit revenir dans le giron de la collectivité. C’est aussi ce qui permettra d’honorer la dette sans asphyxier notre économie.

André-Jacques Holbecq

Economiste et auteur de :

Argent, dettes et banques, éditions Yves Michel, 2010

La dette publique, une affaire rentable, en collaboration avec Philippe Derudder (préface d’Étienne Chouard) - éditions Yves Michel 2008

shadok1

Messages : 15
Date d'inscription : 24/05/2011
Activité : Travailleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OBJ]manifeste francais : theme 6 banques monde de la finance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum