REV Localisme, aménagement du territoire, villes, cités et campagnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

REV Localisme, aménagement du territoire, villes, cités et campagnes

Message par Tomate le Mer 25 Mai - 11:05

Je souhaite attirer l'attention sur l'aménagement de notre territoire qui induit aussi des inégalités, ce qui restreint les droits fondamentaux de certains.

Vous paraît-il normal que certains endroits concentrent les services publics, les commodités, et les autres en sont dépourvus ?

Pas besoin de refaire le débat, mettre la ville à la campagne... car il me semble que cela produit des lotissements et de l'étalement urbain, source de gaspillages, de pollutions, et de surcoûts. Mais on peut en rediscuter !

Comment faire pour que l'habitat soit harmonieux avec son quotidien, le quotidien de tous, et éviter les inégalités de services et les différences de traitement selon les lieux ?

(transports, services publics, lieux de savoir, nature, santé...)


Tomate

Messages : 69
Date d'inscription : 23/05/2011
Activité : Les tomates sont cuites, je répète...

Revenir en haut Aller en bas

Re: REV Localisme, aménagement du territoire, villes, cités et campagnes

Message par cinetique70 le Jeu 26 Mai - 15:51

Je suis entièrement d'accord avec toi. Je vis ça au quotidien.

Allez, je vous raconte pour vous faire rire un peu, ça détendra l'atmosphère !

J'habite à 200 km de Paris, mais on se croirait au bout du monde :

- la commune est trop petite (198 habitants) et n'a donc aucun moyen d'action tellement son budget est faible => inégalité dans les possibilités d'investissement et de développement

- tous les magasins ont fermé. Il ne reste plus que des Leclerc, Intermarché et autres suppôts de la grande distribution. Comme ils sont très éloignés les uns des autres et seuls, les prix sont élevés => inégalité par manque de concurrence + dépenses importantes pour moi, chômeur, qui doit faire 30 km A/R pour faire mes courses

- Médecine : mon médecin est un crétin incompétent, toujours en vacances, mais comme je n'ai pas le choix, je vais chez lui ... (enfin, pour certaines choses je vais à Paris, je ne suis pas suicidaire)

- moyens de communication :
- 1ère gare à 25 km, pas de transports en commun => inégalité. En effet, quand j'entends que le gouvernement veut taxer la pollution des véhicules, je me demande combien je vais devoir payer, car je n'ai pas d'autre choix que de prendre ma voiture.
- Internet : mes voisins s'en fichent (vu leur utilisation d'Internet), mais je trouve débit honteusement bas. De plus, je suis chez Bouygues (oui, je sais, j'ai honte, mais j'ai pas eu le choix, sinon c'était Orange). J'avais un débit de 3Mo (rigolez pas, les gens, je voudrais vous y voir !). Mais , comme par hasard, un jour je n'avais plus de connexion. Bouygues m'a dit ne pouvoir rien faire et ... a fait venir Orange pour s'occuper du problème (si, si, c'est vrai). Finalement, d'autorité, Orange a baissé mon débit à 1Mo (le 1er qui rigole ...). J'ai appelé Bouygues, pour me plaindre (et là, on sent que la vérité est ailleurs ...) qui m'a répondu qu'ils ne pouvaient rien y faire, que seul Orange pouvait modifier mon débit ...
- Télé et radio : depuis le passage à la TNT (vous savez la super télé gratuite qui n'est qu'un ensemble de rediffusion et de recyclage de programmes, avec beaucoup de pubs autour), c'est la galère. Obligé d'investir dans un décodeur spécial à brancher sur une parabole que j'ai du faire installer ... Coût de la télé gratuite ... 250 Euros.

- lieux de savoir (merci d'y penser, Tomate, c'est important), là, je n'en parle même pas. D'ailleurs, ici, rien qu'à la prononciation du mot "culture", ici les gens sortent leur fusil (vieil adage allemand des années 30 ...)

- services publics. je ne sais pas si le mot a cours dans la région ...
- Pour aller pointer à mon ANPE, je dois faire 170 Km A/R (oui, parce que j'ai été licencié économique et donc, j'ai un traitement de faveur : je ne suis pas géré par l'ANPE locale, mais par celle de la préfecture ... chanceux, va !)
- mairie : ouverte 2 demi-journées par semaine, et encore, il faut avoir de la chance pour obtenir une info
Le seul point positif est ma factrice : souriante, gentille, adorable, mais ... en CDD (travailleuse précaire, elle doit avoir 50 ans)

Paie ta vie de merde ! (à part ça, j'adore ma maison)

Donc, je suis pour une réflexion sur la décentralisation, l'aménagement du territoire et la juste répartition des services publics !
avatar
cinetique70

Messages : 40
Date d'inscription : 24/05/2011
Activité : Demandeur d'emploi

Revenir en haut Aller en bas

Re: REV Localisme, aménagement du territoire, villes, cités et campagnes

Message par cinetique70 le Jeu 26 Mai - 15:51

oui, je sais, mes messages sont trop longs !
avatar
cinetique70

Messages : 40
Date d'inscription : 24/05/2011
Activité : Demandeur d'emploi

Revenir en haut Aller en bas

Re: REV Localisme, aménagement du territoire, villes, cités et campagnes

Message par patrice-merignac le Jeu 26 Mai - 16:00

oh que non mais sache que pour internet t'est pas le seul moi Mérignac ville de presque 70 000 hab banlieue bordeaux mon débit est de 2 mo depuis presque 3 ans réunion de quartier après réunion de quartier pas de réponse et bonne nouvelle de la part des politiques qui veulent voir agglomération bordelaise passé de 750 000 à plus de 1 millions ou vont il les mettre ces 250 000 en plus en sachant qu'un bel économiste bien penseur a suggérée qu'il fallait attirer des entreprises mais lesquelles et ou les installer (de beaux rêves sachant qu'il y a 5 millions de chômeurs dans notre pays)

patrice-merignac

Messages : 179
Date d'inscription : 23/05/2011
Activité : chomeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: REV Localisme, aménagement du territoire, villes, cités et campagnes

Message par cinetique70 le Jeu 26 Mai - 16:13

Ben autour de l'aéroport, il y a de la place. Ou dans le Parc Bordelais alors ou encore supprimer la Place des Quinconces ...

Au-delà de la plaisanterie, les inégalités d'accès à l'information, la santé, les services publics sont de réels problèmes. Sans doute trop de centralisme en France ou des moyens alloués de manière à satisfaire des préoccupations électorales. Un rond point fleuri fait toujours plus d'effet car il se voit (et puis ça ajoute des gommettes aux panneaux "ville fleurie").
avatar
cinetique70

Messages : 40
Date d'inscription : 24/05/2011
Activité : Demandeur d'emploi

Revenir en haut Aller en bas

Re: REV Localisme, aménagement du territoire, villes, cités et campagnes

Message par patrice-merignac le Jeu 26 Mai - 16:31

justement j' y suis a cote de l’aéroport enfin dans mon quartier il y a un minimum, un médecin, une boulangerie, un marchand de journaux, une pharmacie après les courses de la semaine c'est CARREFOUR à 3 kms après pour aller a bordeaux centre au mieux et le moins cher park relais puis tram 3 € par voiture aller retour le reste des médecins tel gynéco ou ophtalmologiste un peu plus loin encore que a Pessac pas le bout du monde du confort sauf internet, il est vrai que la vie en campagne a tellement était mis de coté malgré le confort d'y vivre quel y a perdu son âme arrangeant bien justement le système pour pouvoir vivre d'aller fréquenter comme des moutons le samedi les grands commerce qui hélas économiquement vendent peut être moins cher mais ou la qualité n'est pas a 100 % présente sans parler que ce système saigne ceux qui produise a aujourd'hui a ce qu'il se retrouve a aller aussi dans les caf y remplir des dossier rsa

patrice-merignac

Messages : 179
Date d'inscription : 23/05/2011
Activité : chomeur

Revenir en haut Aller en bas

Re: REV Localisme, aménagement du territoire, villes, cités et campagnes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum