je veux lancer l'idée en local

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

je veux lancer l'idée en local

Message par voyageuratypique le Ven 27 Mai - 18:34

Salut à tous !
Je suis de Nevers, malheureusement, tout cela ne semble pas concerner la population locale, je pense que pour mieux les intéresser, il faudrait une page web et une page facebook locale.

L’événement national lancé sur facebook n'est pas clair, déja jusqu'à ce matin, le lien vers le site n'était pas cliquable, j'ai remédié au problème vers midi.

Il faut que les visiteurs comprennent dans les 10 seconde contre quoi on se révolte, si il n'a rien compris après 30 s, il quitte la page définitivement.

Peut etre qu'un court résumé ou par exemple, sur l’événement facebook, un lien vers la page facebook est souhaitable pour mieux accrocher les visiteurs.

Avant de m'inscrire sur ce site, je voulais créer une page locale, hier soir, j'ai commencé à rédiger un texte à partir du paragraphe d'entré en matière de ce site, je voulais le mettre sur le futur site et la page locale facebook

Il faut encore que je l'améliore, mais voici un premier jet :
Depuis le début de la crise financière en 2008, nos gouvernants ont décidé de mettre à genoux les peuples au lieu de faire payer les banques. Les démocraties européennes ont été séquestrées par les marchés financiers internationaux. Nous sommes pris à la gorge par les plans d’austérité qui se multiplient partout en Europe. Le chômage a explosé et plonge dans la précarité et la misère des millions de personnes. La crise touche tout le monde. En France, alors que les profits du CAC 40 ont doublé, le chômage des jeunes atteint 25 %. En Espagne, c’est 40 % des moins de 35 ans qui sont sans emploi.
Jusqu'à il y a quelques années nous trouvions les anticapitalistes et autres altermondialistes excessifs, mais aujoud'hui, les services publics sont étouffés par les personnes qu'une majorité de Français ont élu sur un programme qui n'a pas été tenu, excepté sur des points qui rapportent de l'argent au détriment des citoyens, par exemple les radars.
Etes vous d’accord pour vous faire piéger en bas d’une descente à 5%, à 32 Km/h au lieu de 30 alors qu’il n’y a jamais eu d’accident à cet endroit.
Bien sur, ce ne sont que des endroits stratégiques qui sont choisis par les autorités pour placer les radars que NOUS avons payés.
Peut être partagez vous notre avis de placer des radars quand la sécurité en est la cause, mais pas comme des pompes à fric.
Vous vous sentez concerné ? Réagissez, qui ne dit rien consent !!!
Le service de santé Français est en train d'être écrasé, soumis aux lois de la compétitivité :
Médicaments génériques, qui ne rapportaient plus assez à leurs inventeurs ont été déremboursés, au départ soit disant pour efficacité insuffisante, d'abord pour "tester" notre réaction, puis progressivement de plus en plus sans raison, souvent, ces médicaments trouvent bizarrement des "remplaçants" de nouveaux à peine inventés, vendus beaucoup plus cher, autorisés à la vente sur des données fournies par les labos.
Les différents dirigeants successifs nous ont petit à petit amené à accepter l’idée d’une vie moins fraternelle, où les riches peuvent se soigner et vivre longtemps en bonne santé et ceux qui n’en ont pas les moyens peuvent crever.

Des services, des hopitaux fermés à gogo (maternité de Clamecy, qui oblige aux mamans à parcourir plus de 50 Km pour accoucher, par ex).
Vous verrez, d'ici quelques années, des cliniques prendront le relai, à des prix bien ssupérieurs, accueillis comme les sauveurs.
Les infirmières et plus généralement les services publics de santé, les médecins sont surchargés de travail, c'est à dire prendre soin de leurs patients, elles ne peuvent plus faire leur travail, manque de temps, manque de moyens, manque de personnel.
Les services postaux sont bradés, ils deviennent critiques en zone rurale, les bureaux de poste ferment les uns après les autres, le courrier n'est délivré qu'un jour sur deux, les montants des retraits d'argent sont réduits de telle manière que les retraités pour qui les facteurs rapportaient leur pension, n'ont plus le droit de le faire . Le prix du timbre va continuer à augmenter pour éviter une concurence déloyale envers les acteurs privés (sachez, par exemple que pour envoyer un simple courrier en argentine, UP* demande 130 €, plus de service postal public) .
Pour asphyxier encore un peu plus ce service, ces mêmes élus ont syndé les entreprises publiques en différentes entités par ex : La Poste --->La Poste + Banque Postale SNCF ---> SNCF + Réseau Féré de France
Le système scolaire public est en train d'être démembré, suppression comptables aveugles de classes, de postes d'écoles pour mieux pouvoir dénigrer.
Peut être pour rendre moins instruire une population, pour mieux la commander, peut être pour développer le secteur privé, rapporter de plus en plus à des "chaines d'écoles couleur "mac do" ?

Cultivateurs Producteurs de lait
Quand nous n'aurons que le choix entre service public au rabais, pour les moins argentés et secteur privé en payant des sommes importantes (qu'est ce qu'on ne ferait pas pour nos chères têtes blondes ?), il sera trop tard pour réagir
Qu’auriez vous pensé et fait si d’un seul coup, du jour au lendemain, toutes ces mesures étaient prises, tous ces changements ?
Les dirigeants l’ont bien compris, il semblerait qu’un dirigeant américain ait raconté l’histoire de la grenouille à un président Français pour qu’il arrive a faire accepter l’inacceptable à ses électeurs.
Une grenouille est dans une casserole d’eau froide, on allume le feu, l’eau tiédit, la grenouille se sent bien, la température augmente, elle a un peu chaud, mais ça va encore, elle se sent lasse, puis s’épuise, quand l’eau est trop chaude, il est trop tard, elle est épuisée, elle n’arrive plus à réagir, elle finit cuite !!!
Alors avant qu’il ne soit trop tard, réagissons pendant qu’il est encore temps, les Anglophones nous surnomment Frogees : mangeurs de grenouilles. Si comme nous, vous refusez d’être pris pour cette pauvre bête.



http://reelledemocratie.com/ :

voyageuratypique

Messages : 2
Date d'inscription : 27/05/2011
Activité : responsable associatif

Revenir en haut Aller en bas

Re: je veux lancer l'idée en local

Message par Tomate le Ven 27 Mai - 19:11

Merci pour les propositions. On devrait avoir un nouveau site avec pourquoi pas, une section participative où chacun pourra mettre un texte, ou alors une rédaction collégiale.

Garde ton texte et ton initiative en réserve !

La difficulté actuelle dans la com' est de pouvoir faire émerger une parole du Peuple, qui souhaiterait vraiment une réelle démocratie, qui saurait la décider, la définir lui-même et la comprendre, sans s'entre-tuer, sachant que tout ne se passe pas sur Internet non plus :-) voilà mon avis !

(sinon, personnellement je suis d'accord avec ton texte, que je trouve très clair, je partage ce constat mais je ne suis peut-être pas au courant de tout)


Tomate

Messages : 69
Date d'inscription : 23/05/2011
Activité : Les tomates sont cuites, je répète...

Revenir en haut Aller en bas

La population

Message par voyageur le Sam 28 Mai - 9:39

Oui, mais pour une réelle démocratie , il faudrait qu'on ait un ou des leaders qui ne risquent pas de prendre la grosse tete, qui sachent etre réellement et sincèrement à l'écoute des autres, quelqu'un qui soit désintéressé, qui donne sans attendre en retour, un bénévole, par exemple 
Par expérience, j'ai remarqué que 80% des gens préfèrent suivre, très peu veulent lancer des initiatives
je prend un ex : il y a quelques années tous mes voisins venaient me voir en disant "ce serait bien qu'on organise un repas de quartier" mais personne ne bougeait
Malgré le fait que je sois tétraplégique, j'ai lancé tout ça, j'ai tout organisé, coordonné, les années suivantes aussi plusieurs fois chaque été.
J'ai voulu passer le relai, j'ai expliqué à tous la simplicité d'organisation, mais  personne ne fait rien si je ne m'en occupe pas  

voyageur
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je veux lancer l'idée en local

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum