Communique Democracia Real Ya Lyon & témoignage de dimanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Communique Democracia Real Ya Lyon & témoignage de dimanche

Message par reelledemocratie le Lun 23 Mai - 9:53




Nous, citoyen et
citoyen­nes fran­çais.es, espa­gnol.e.s et du monde entier, nous sommes
réunis aujourd’hui, diman­che 22 mai, Place Bellecour à Lyon.
Inspirés et soli­dai­res du mou­ve­ment espa­gnol « Democracia real
Ya ! », nous avons décidé de pro­lon­ger ce mou­ve­ment paci­fiste et
non-vio­lent par la créa­tion d’un espace de dis­cus­sion, de débat et
de lutte sur cette place.



Cette ini­tia­tive se déve­loppe actuel­le­ment par­tout dans le
monde : en France (Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Poitiers...), en
Europe (Espagne, Portugal, Royaume Uni, Allemagne, Belgique...), en
Amérique (Équateur, Pérou, Nicaragua, États-Unis, Mexique...) et ça
conti­nue de s’ampli­fier.



Nous avons décidé ensem­ble de créer un cam­pe­ment quo­ti­dien Place
Bellecour. Le départ de cette ini­tia­tive se fera par un repas
par­tagé demain, lundi 23 mai à 19h sous la statue de la place Bellecour.



Venez nous rejoin­dre,



Des citoyen.ne.s indi­gné.e.s !


<blockquote class="spip">



Témoignage sur le ras­sem­ble­ment de diman­che.




Ce qu’il s’est passé au pre­mier d’une longue série de
ras­sem­ble­ments paci­fi­ques pour la vraie démo­cra­tie dès
main­te­nant. C’était ce Dimanche à Bellecour.



Après le prin­temps arabe, l’Europe pré­pare son été. L’Espagne ouvre
la voie de la révolte paci­fi­que, la France emboite le pas.



On remar­que vite l’accent espa­gnol du pre­mier à pren­dre le micro.
Il est 19h30 place Bellecour, l’appel lancé sur inter­net à ras­sem­blé
une soixan­taine de per­son­nes, le soleil est bas mais il fait tout de
même chaud. Le micro passe, un autre espa­gnol. « Merci d’être
venus »... Le bla bla habi­tuel. Il ne s’agit pas aujourd’hui de faire
la révo­lu­tion, mais de pré­pa­rer le ter­rain. Bientôt les accents
fran­çais domi­nent.



Dans un style très arabe, les termes « twit­ter » et « face­book »
revien­nent assez sou­vent, les par­ti­ci­pants qui pren­nent la parole
reconnais­sent sou­vent n’être au cou­rant du mou­ve­ment de
« démo­cra­tie réelle » que depuis la veille ou moins. Le silence
assour­dis­sant des médias fran­çais sur sujet est pro­ba­ble­ment en
cause. Il y a beau­coup de 20-30 ans, mais c’est une courte majo­rité.
En témoi­gne un ensei­gnant rap­por­tant son admi­ra­tion de ses élèves
de lycée des­cen­dus dans la rue pour lutter contre la réforme des
retrai­tes.



En dehors des mono­lo­gues-fleu­ves des amou­reux du micro, la
dis­cus­sion est plutôt cons­truc­tive. On parle théo­rie comme
pra­ti­que, des idéaux qui nous ras­sem­blent, de quels types de
comi­tés mettre en place...



Les idéaux eux mêmes sont très géné­raux et ras­sem­bleurs. Et c’est
l’essence même du mou­ve­ment. Il s’agit de réunir tous ceux qui en ont
ras-le-bol de la société que nous ser­vent le marché et nos diri­geants.



Finalement, il se décide qu’on se retrou­vera tous les jours à
Bellecour à 19h. Il s’agira de ren­contres plus convi­via­les qui
per­met­tront de souder le mou­ve­ment en nous per­met­tant de mieux
nous connai­tre les uns les autres. Amenez à manger. Un comité de
com­mu­ni­ca­tion et un comité logis­ti­que se for­ment. On échange les
adres­ses mail. Le pre­mier pré­pare la pro­duc­tion de tracts et d’une
revue de presse, le second com­mence la rédac­tion d’un mani­feste.



Il s’en dégage un opti­misme qui semble par­tagé de tous. La
conver­gence des alter­na­ti­ves pour un cri global contre le status quo
de la pré­ca­rité et pour une société meilleure.



Et le mou­ve­ment gran­dis­sant, nous recou­vri­rons bien­tôt toute la place. Jour et nuit.
</blockquote>
avatar
reelledemocratie
Admin

Messages : 58
Date d'inscription : 22/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

le point sur le rassemblement de lundi à LYON

Message par lala le Mar 24 Mai - 0:01

Ce lundi 23 mai 2011 :

après nous être rassemblés à partir de 19h, avoir discuté et partagé un grand repas, une trentaine de CRS épaulés par la BAC nous ont évacué avec force (nous étions assis pour poursuivre nos échanges sereinement. lorsqu'ils nous ont encerclé et chassé en nous soulevant, tirant les cheveux, etc). Environ 150 personnes présentes. Pas d'arrestation.

On sera là demain encore, et après demain et ainsi de suite, pour nous réunir, parler et vivre une véritable démocratie, celle-là même que l'Etat nous refuse.

lala
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum